Avoir les tambours au sol est un mauvais sentiment. Nous avons tous essayé de démarrer une moto, et nous avons tous remarqué que nos tambours sont complètement à terre. Ce guide complet sur les batteries de motos est conçu pour fournir des conseils et des astuces utiles afin de maintenir votre batterie dans le meilleur état possible, et assurer la fonctionnalité de votre vélo. La batterie est un élément fondamental de ce qu’on appelle le triangle de puissance d’une moto. A considérer comme le moteur de démarrage, l’alternateur et la batterie elle-même. Si l’un de ces composants ne fonctionne pas correctement, le vélo ne démarrera pas.

Problèmes à l’origine de l’échec du démarrage

Un motocycle est généralement un véhicule à usage saisonnier qui peut rester inutilisé pendant de longues périodes. Il n’est pas rare que les motocyclistes aient des problèmes lors du premier démarrage saisonnier après une longue période d’immobilisation du véhicule. Dans la plupart des cas, le défaut de démarrage est immédiatement attribué à un problème de batterie. Toutefois, une inspection et un entretien périodiques pendant les périodes d’inactivité permettront d’éviter la plupart de ces problèmes. Une batterie au plomb est un produit vivant après sa mise en service et développe constamment de l’électricité. Lorsqu’elle est retirée de la moto, la batterie est soumise à une auto-décharge progressive, à un rythme qui varie en fonction de sa température. Une température ambiante plus élevée signifie une auto-décharge plus rapide. Habituellement, à 10°C, la batterie perd environ 0,1 volt par mois, qui devient 0,4 volt par mois à 30°C.

En plus de l’autodécharge naturelle, la batterie peut également supporter des charges électriques supplémentaires, telles que les dispositifs d’immobilisation de sécurité et les mémoires des unités de contrôle. Pour éviter cette consommation, certains motocyclistes choisissent de retirer la batterie du véhicule. Malheureusement, cette précaution n’est pas suffisante pour arrêter le processus naturel d’autodécharge, qui entraînera une chute de tension et, avec le temps, des dommages à la batterie. Avec l’arrivée des chargeurs de batterie intelligents, les motocyclistes peuvent désormais surveiller et maintenir les performances de la batterie, même lorsqu’elle est montée sur le véhicule. En connectant un chargeur de batterie intelligent pendant des périodes d’inactivité prolongées, il est possible de maintenir la batterie dans un état de charge optimal, tout en gardant actifs les systèmes de sécurité et les mémoires de l’ECU. Vérifiez toujours avec le fabricant que votre chargeur est équipé d’un mode de maintenance et qu’une charge continue est possible en toute sécurité.

Développement de la batterie Yuasa

La technologie des motos Yuasa a été développée et améliorée au fil du temps pour répondre aux demandes croissantes des fabricants et des consommateurs. À l’origine, les batteries à charge sèche comprenaient un couvercle avec des capuchons de maintenance, et une valve de ventilation ouverte. En 1983, Yuasa a introduit les batteries au plomb-acide à régulation par soupape (VRLA), à charge sèche, scellées, sans entretien, de type plomb-acide. Les avantages de ces nouvelles piles sont la réduction de la taille et du poids, et l’élimination de la valve ouverte. En 1999, Yuasa a introduit la batterie YTZ à haute performance, activée en usine, à cellule humide, scellée et sans entretien. Cette innovation a éliminé la nécessité d’activer la batterie et a permis de monter la batterie sous différents angles.

Sur certains vélos, il est possible d’installer un type de spécification plus élevé, mais vous devez d’abord vérifier la compatibilité du modèle. L’outil de recherche en ligne pour choisir la batterie appropriée sur le portail www.yuasaeurope.com vous permet de trouver facilement toutes les options compatibles avec votre véhicule.